Le 100% santé, comment ça marche ?

Des aides auditives avec 0% de reste à charge.

Laurent BURI,
AUDIOPROTHÉSISTE D.E
Co-fondateur du réseau
SONANCE AUDITION

Plus de 2/3 des personnes souffrant de déficience auditive ne seraient actuellement pas appareillées, le plus souvent rebutées par le coût estimé trop élevé d’un appareillage auditif. Le dispositif 100 % Santé mis en place par le gouvernement pour encourager l’accès aux soins (dentaire, optique, audition) devrait enfin permettre à une large part de la population française de retrouver un vrai confort de vie et de prévenir certaines pathologies induites.

En quoi consiste la réforme 100 % Santé en termes d’audioprothèses  ?
La réforme 100 % santé a pour objectif de rendre enfin accessible l’appareillage auditif pour tous. En effet, le coût des aides auditives du panier 100 % Santé est intégralement pris en charge par l’assurance maladie et les mutuelles santé.

Qui peut en profiter ?
Quiconque souffrant d’une perte d’audition à condition d’avoir une prescription délivrée par un médecin ORL et d’avoir souscrit un contrat de complémentaire santé responsable, c’est-à-dire soumis à des obligations et des limitations de remboursements, pour protéger au mieux les patients et éviter les abus.

Quelles aides auditives font partie de cette offre ?
Le remboursement des aides auditives dépend de la classe à laquelle elles appartiennent. Il existe dorénavant deux classes d’aides auditives, différenciées par leur niveau de performances technologiques. la classe 1, sans reste à charge pour le patient, offre les réglages de base à la correction de l’audition. La classe 2, plus performante, offre les toutes dernières avancées technologiques. On y trouve un nombre de réglages plus important, de meilleurs réducteurs de bruits, une meilleure connectivité avec l’environnement numérique, ainsi que la possibilité d’être rechargeable. Sur cette classe, il peut subsister un reste à charge, mais celui-ci est très souvent grandement réduit grâce à l’augmentation des remboursements obligatoires et complémentaires.

Dans tous les cas, nous expliquons, calculons ces prises en charge, et proposons systématiquement les deux classes d’aides auditives à nos patients. À eux et à eux seuls de faire leur choix en toute connaissance de cause en fonction de leurs priorités, de leur mode de vie et de leur budget.

Comment être certain de son choix ?
Chez Sonance Audition, nous pratiquons l’essai satisfaction : notre engagement qualité garantit le prêt gratuit d’un jeu d’aides auditives à nos patients afin qu’ils les essaient chez eux, dans leurs conditions de vie normales, pendant toute la durée de la période d’adaptation qui est de 30 jours minimum (voir ci-dessous). Aujourd’hui, il n’est plus question d’acheter un appareil auditif qui ne donne pas entière satisfaction !

Et ça profite à qui ?

Le dispositif 100 % Santé est le type même de dispositif de santé gagnant-gagnant. Pour les patients, en termes de confort de vie tout d’abord bien sûr. Mais aussi en termes de politique de santé : étant donné qu’il est aujourd’hui démontré que le port d’aides auditives a un effet réel contre la dépression, l’isolement social et la dégénérescence cognitive, certains économistes de la santé comme Jean de Kervasdoué du CNAM, analysent que « le rapport entre le coût d’une audioprothèse et les économies sur les dépenses de santé est de un à dix. C’est rarissime qu’on trouve ce genre de chiffre. » (Dépêche AFP du 07.02.2014).