Les remboursements et les aides

De nombreux dispositifs permettent de prendre en charge tout ou partie du coût de votre appareillage auditif

La Sécurité Sociale

Le régime de base de la sécurité sociale prend partiellement en charge l’acquisition des aides auditives sur une base de 60 % de 199,71 € par oreille, soit 119,83 €.
Une allocation forfaitaire de 36,59 € par appareil est allouée par la sécurité sociale chaque année pour l’achat des piles et produits d’entretien, soit 21,95 € à 60 %.

Pour les moins de 20 ans et les personnes souffrant de cécité, la base de remboursement de la Securite sociale peut aller jusqu’à 1400 € par appareil, soit 840 € à 60 %.

Les Mutuelles

La prise en charge par les mutuelles est très variable, car elle dépend des conditions spécifiées dans votre contrat, cela peut varier de quelques euros à un remboursement total.

Les autres possibilités

L’aide sociale de la CPAM

Après étude sur dossier de vos conditions de ressources, il peut vous
être octroyé une aide exceptionnelle.

MDPH (Maison Départementale du Handicap)

Si vous êtes en activité professionnelle, vous pouvez faire reconnaître votre perte d’audition par la MDPH, vous aurez alors la reconnaissance de travailleur handicapé et pourrez bénéficier d’aides financières.

  • La PCH (prestation de compensation du handicap) est une aide financière versée par le conseil général.
  • AGEFIPH / FIPHFP : ces organismes (respectivement pour les secteurs privé et public) peuvent vous aider à l’acquisition de vos aides auditives jusqu’à 700 euros par aide auditive pour l’AGEFIPH et jusqu’à la totalité pour la FIPHFP.