Traumatisme sonore et protection

Protéger son audition, le premier geste de soin auditif

Nous sommes nombreux à avoir fait l’expérience d’un sifflement désagréable ressenti à la sortie d’un concert rock ou d’une discothèque. D’autres personnes sont exposées ponctuellement ou régulièrement à des bruits violents (chasse) ou à des environnements sonores qui génèrent de la fatigue (bruits industriels, bruits urbains, ronflements…)

Or une seule surexposition violente, ou au contraire une exposition régulière prolongée, peuvent causer des dégradations irrémédiables qui viennent accélérer le vieillissement naturel de l’audition (presbyacousie). Sans oublier la fatigue auditive qui peut générer l’apparition d’acouphènes ou d’hyperacousie, ni la simple fatigue physique résultant du manque de sommeil.

Il existe diverses protections qui protègent efficacement les oreilles et l’audition des agressions sonores :

Bouchons anti-bruits standards

Pouvant être portés en différentes circonstances pour soulager des troubles de la fatigue auditive et stopper les bruits dangereux : utilisation domestique, travail en milieu bruyant, lutte contre les acouphènes, ronflements…

Bouchons sur-mesure en silicone

Moulés sur le conduit auditif avec filtre pour la parole ou certains environnements sonores et stoppent les fréquences nocives ou les bruits violents. Il en existe des spécifiques pour les musiciens, mais aussi pour les chasseurs, les motards…